CultivoCultures

Cultures

//Cultures
Cultures2018-01-17T13:02:32+00:00

Gestion des Cultures

La plantation se fait dans les mois d’avril et mai, cette date est conditionnée par la rotation typique jardin de Valence. Dans la préparation du travail de terrain est fait pour elle niveau moelleux, très lâche et bien. La plantation se fait mécaniquement sur les crêtes à une hauteur d’environ 20 centimètres et 60 centimètres les uns des autres. La profondeur de plantation est de 4 à 5 cm, densité de plantation est élevée, ce qui nécessite 10 à 12 kg de l’arachide par hanegadas.

La fertilisation est pratiquement nul, car il s’appuie sur les cultures d’engrais distribués précédant l’arachide dans la rotation.

Le souchet a une levée des semis inégale, en concurrence avec les mauvaises herbes mal, afin que les agriculteurs ne plus le désherbage à travers la culture, ils sont effectués manuellement ou mécaniquement, à l’aide de ce dernier “entauladora,” lorsque l’objectif est billonnage , est utilisé ouvre. Il est courant d’utiliser des herbicides dans cette culture.

La récolte se déroule habituellement entre la mi-Novembre et Décembre mi, lorsque la plante est complètement desséchée et sec. Après la collecte du produit des tubercules à l’élimination de l’air à travers usine d’incinération contrôlées pour éliminer les débris végétaux non brûlés est réalisée une étape..

Une fois la récolte a été réalisée manuellement, la position des terres agricoles sur une trémie rotative équipée d’un tamis. Actuellement, la collecte est mécanisée par le biais de ramassage tamis, tiré par un tracteur et est couplé à la prise de force lui-même.

Après la collecte a été le lavage de l’arachide dans le processus de perte des racines, nettoyer votre peau et éliminer les tubercules «échoué», le lavage se fait actuellement dans les blanchisseries industrielles. Le rendement varie entre 12.000 et 24.000 kg de tubercules par hectare (lourds après lavage).

La vente de l’arachide peut être effectué immédiatement après le lavage ou après le processus de séchage, pour lequel il ya une perte de poids d’environ 35-40%.Pour obtenir un produit de qualité, le processus de séchage doit être aussi lente que possible, généralement une durée de trois mois, ce sera d’étendre les tubercules dans des couches de 10 à 20 pouces d’épaisseur dans la “Cambra” – locaux spécialement construits pour cette fin -, les tubercules sont enlevés deux fois par jour pour prévenir les maladies fongiques et obtenir un bon séchage.

Ensemencement

Ensemencement

Avant de semer, une série de travaux préparatoires doivent être réalisés sur la terrain afin que celui-ci soit spongieux, souple et bien nivelé. Aussi, les outils utilisés doivent être légers pour éviter les problèmes de compactage du sol. En général, on utilise des tracteurs d’une puissance entre 25 et 75 CV.

Le souchet se sème entre les mois d’avril et mai. Date conditionnée par la culture de l’année antérieure. On sème de manière mécanique, en creusant des sillons qui doivent avoir une hauteur de 20 cm et être séparés entre eux de 60 cm. La profondeur du sillon oscille entre 6 et 8 cm quand le champ arrive à maturité.

La densité du semis est l’un des aspects les plus importants car le rendement et la qualité du tubercule dépendent en bonne partie de celui-ci. Il existe une densité optimale qui ne peut pas être dépassée, sinon le tubercule ne se développe pas et les plantes s’étiolent et se fanent prématurément. La densité optimale est d’environ 120 à 135 kg par Ha ou 10 a 11,25 kg par fanègue (800 m2).

En ce qui concerne les conditions optimales pour la culture du souchet, elles doivent présenter les contraintes suivantes:

Contraintes climatiques; Dans les climats comme celui de Valence, avec des températures moyennes élevées, une humidité ambiante relative avec une période de 4 ou 5 mois sans gelée, la plante peut compléter son cycle végétal sans le moindre problème.

Contraintes relatives au sol; Si vous souhaitez obtenir une production de qualité, la culture du souchet peut être faite seulement sur des sols qui possèdent des caratéristiques bien spécifiques. Ceux-ci doivent être meubles, aussi bien pour la qualité, que pour le rendement et la récolte du tubercule. Cette même récolte doit se réaliser en tamisant une épaisseur de sol de 15 à 20 cm de profondeur. De plus, les sols sur lesquels se cultivent le souchet doivent bénéficier d’un bon drainage, être nivelés, débarrassés des résidus végétaux, des pierres et enfin être riche en matières organiques.

Plantación de Chufa
Plantación de Chufa
Plantación de Chufa
Plantación de Chufa
Récole

Récolte

Pour mener à bien la récolte, la plante doit être complétement fanée et sèche pour que celle-ci ait lieu pendant les mois de novembre et décembre.

Ultérieurement, on brûle la partie aérienne de la plante et on effectue ensuite un nettoyage complet des cendres et résidus.

Lors de la récolte on utilise une moissonneuse qui se compose d’une barre de coupe de deux ou trois sillons de large. Celle-ci découpe la terre morcelée par une fraiseuse et la dépose dans une sphère cribleuse qui sépare la terre du souchet. La terre sera évacuée par la partie arrière, accompagnée des résidus de la plante, et autres pierres. Le souchet quant à lui sera transporté sur un tapis roulant jusqu’à la trémie du tracteur.

Recolección de Chufa
Recolección de Chufa
Lavage

Lavage

Une fois la récolte terminée, on procède à son lavage. Lors de cette opération, les souchets perdent leurs racines, leur peau est nettoyée et les tubercules altérés sont écartés. Les souchets provenant du champ sont déposés dans une zone de lavage. La récolte passera à travers trois sphères différentes où seront séparés la terre du reste des plantes ainsi que les poils du souchet. Une douche les humidifiant puis ils passent par des gouttières où différentes sorties d’eau séparent le gravier et le souchet.

Recolección del tubérculo
Lavado de Chufa
Chufa lavada
Séchage

Séchage des Souchets

Une fois nettoyés, les souchets perdront leur humidité par le biais du séchage. Ce procédé, dont la durée est normalement de 3 mois est réalisé de manière lente et minutieuse dans le but de faire ressortir ses caractérisques propres. Durant cette opération, les tubercules sont remués continuellement afin que le séchage soit uniforme. Cette opération a lieu quotidiennement et sa fréquence diminue selon l’évolution du séchage.

Secado de la Chufa
Secado natural de la Chufa
Chufa secando
Nettoyage et Triage

Nettoyage et Triage

Une fois secs, on procède à leur nettoyage et leur triage dans le but d’éliminer les souchets impurs, altérés ou de petite taille. Ces résidus constituent les déchets.
Plus tard, un dernier triage manuel est effectué. A ce moment là, les souchets sont conditionnés et prêts pour l’élaboration de l’Horchata.

Limpieza y Clasificación
Limpieza y Clasificación
Limpieza y Clasificación
Embolsado de la chufa

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies. ACEPTAR

Aviso de cookies